AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La faim du Duc~ [Enfin fini!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Johann L. Honecker


avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Sam 10 Mar - 1:34

IDENTITE
[x] NOM : Honecker

[x] PRÉNOM : Johann Ludwig

[x] ÂGE : Réel - environ 600 ans / Apparent - 25 ans

[x] RACE : Gargouille, la Tromperie

[x] ORIENTATION SEXUELLE : Tout ce qui peut satisfaire sa faim fait l'affaire.

[x] MÉTIER : Avant, il était duc.

Honecker Johann L.


IDENTIFICATION CORPORELLE[x] ARME FÉTICHE : Les chaînes sont ses jouets préférés même s'il n'a jamais craché contre un fouet. Ses mains restent tout de même sa meilleure arme. Mais bon, il ne les utilise qu'en privé. Au combat, il privilégie un poignard, une épée ou un katana selon son envie. En général, il a rarement besoin de se battre, préférant laisser éclater sa bestialité dans un lit.

[x] DESCRIPTION PHYSIQUE :
La première chose que l'on pourrait dire de lui en le voyant serait qu'il est grand. Il domine le monde du haut de son mètre quatre-vingt-huit. Une cascade de cheveux violets lui descend jusque dans le bas du dos mais il les noue pour éviter qu'ils ne gênent ses mouvements. Ses yeux bleus ont un reflet violet qui ne laissait pas les femmes insensibles. Etant un noble dans sa vie antérieure, il s'habille comme tel, avec classe et dignité. Malgré ses origines allemandes, il est très influencé par la culture asiatique et se permet de temps en temps le port d'un kimono. C'est assez surprenant de voir cela chez une gargouille. En temps normal, son visage est impassible, son regard ne laisse filtrer aucun sentiment, aucune pensée. S'il est de bonne humeur, il sourira tendrement, comme un amoureux le ferait à sa belle. S'il devient fou en revanche, ses yeux se teinteront de sadisme et de perversité. Le visage auparavant neutre et posé ressemblera alors d'avantage à une vision cauchemardesque, la bouche étirée en un sourire psychopathe. Ce n'est que lorsqu'il est poussé à bout, dans ses derniers retranchements qu'il laisse éclater sa vraie nature. Ses mains fines portent des ongles colorés eux-aussi en violet par pure coquetterie. Ce n'est pas parce qu'on est une gargouille qu'on peut négliger son apparence, non ? Surtout que c'est une arme indéniable pour Johann qui préfère chasser son prochain repas plutôt que se battre avec le premier venu. Mais ce n'est pas pour autant qu'il renonce à la violence gratuite...


IDENTIFICATION PSYCHOLOGIQUE[x] POUVOIR SECONDAIRE : Johann a surtout un talent pour séduire. Femmes, hommes... Tout ce qui peut assouvir sa faim. Sa personne entière baigne dans ce charisme naturel qui lui profite bien. Mais s'il est poussé à bout, son aura devient terrifiante et il peut ainsi déchaîner la violence qu'il contenait jusqu'alors. Cette aura, en temps normal, séduit ses proies pour ensuite les emprisonner dans une tempête de brutalité perverse. Mais dans les combats, il privilégie sa force. Associée au caractère violent des gargouilles et à l'envie de sang, c'est une arme redoutable.

[x] DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :
L'odeur et le goût du sang. Les cris de souffrance et de plaisir. Il y a de quoi en perdre la tête, non ? C'est une folie exquise. Et c'est justement ce que préfère Johann dans la vie. Faire sentir une once de bien-être parmi la douleur, faire du sang un doux poison qui enivre les esprits. Il a toujours été comme ça, tout son être vivant pour et par cette perversité.
Son éducation lui a sculpté une apparence bienséante. Tout les jours, il devait être poli, honnête et loyal. La mentalité de sa famille s'est ancrée très tôt dans son esprit perturbé. En arrivant à OtherSide, il a gardé ces préceptes. Même en basculant de l'autre côté, il prévient ses victimes de ce qui les attend, directement ou non. Le subjectif étant beaucoup plus amusant.
Si une expression devait lui convenir, ce serait sûrement "Faites l'amour pas la guerre". Pour Johann, le sexe est une vraie friandise. Sous ses airs de gentleman se cache en réalité un monstre sadique et pervers. Faire du bien parmi le mal, ça ne vous rappelle rien ? Encore une phrase qui lui irait comme un gant. Chez lui, la véritable faim n'est pas celle que l'on calme avec de la nourriture. Ça, il peut bien s'en passer longtemps. La véritable faim, c'est celle qui ronge l'esprit, torture l'âme jusqu'à la folie. Il n'y a que la brutalité, l'odeur du sang et la souffrance réunis dans un lit qui peuvent l'assouvir. La violence des batailles a une valeur de passe-temps à ses yeux comparé aux sensations que produit la domination sur un être inférieur. C'est là que joue son apparence. Il séduit par le regard et les paroles pour ensuite réduire sa victime à l'état d'esclave. Dire que ce visage si attirant n'est en réalité que le masque d'un monstre pervers !


ANTÉCÉDENTS

Avant, Johann était duc. Riche, très riche, très puissant aussi. Il organisait régulièrement des soirées et tous les invités s’y pressaient. Tout le monde l’aimait, le trouvait gentil, attentionné, d’une honnêteté parfaite. Personne ne se doutait. Pour tous ces gens, il était l’héritier idéal de son père, cet homme si brave, si noble. D’ailleurs, comment auraient-ils pu douter ? La façade était tellement bien faite, nul ne pouvait voir au travers. Voir ce monstre odieux, orgueilleux, pervers qui restait caché au fond de son corps. Et ça l’arrangeait bien, il ne voulait perdre ses avantages pour rien au monde.
Tout avait pourtant commencé à peu près normalement. Si on exclue le fait que même enfant, Johann s’amusait à torturer des animaux en cachette de ses parents et qu’il harcelait mentalement les employés du manoir, il eut un passé relativement « tendre ». Encore une fois, ce n’était qu’une façade. Comment auraient-ils tous réagis s’ils savaient à quoi ressemblaient ses rêves, ses pensées ? S’ils savaient pourquoi il ne voulait pas se faire soigner quand il se blessait, pourquoi il observait les gens avec autant d’insistance… Gardant sa face cachée endormie en lui, il grandissait comme les autres enfants, à l’exception qu’il était plus beau et plus apprécié que les autres. Grâce à la richesse de son père, il reçut des cours particuliers. Sa mère tenait à ce qu’il maîtrise le maximum de discipline : allemand, français, anglais, escrime, économie… Doué, il réussissait, dépassant parfois son maître. Son paternel l’emmenait en société le soir, lui inculquait quelques notions de politique et lui faisant sa place dans le monde adulte.
Puis vint l’âge du changement, des premières aventures. Il découvrit bien vite un nouveau moyen de satisfaire ses pulsions : le sexe. Johann enchaînait les conquêtes, envoûtant ses victimes par son charme et disposant de plus en plus de femmes à ses pieds. Sa réputation de gentil garçon ne s’effaça pourtant pas. Au contraire, sa popularité ne faisait qu’augmenter à mesure que ses partenaires le louaient auprès des représentants de la haute société. Il était sûr de reprendre le titre de son père désormais. Mais si tout se passait aussi bien, il n’aurait jamais atterri à OtherSide. Or, il y eut cette femme… La seule que le duc aimait. La seule qu’il n’a jamais réussi à mettre dans son lit. La seule qui savait. Ils avaient grandis ensembles, Elle l’avait aperçu un jour en train de découper méticuleusement une souris blanche. Sur le coup, Elle n’avait pas compris mais en discutant plus longtemps avec lui, Elle se rendit compte qu’elle jouait et riait avec un monstre. Et cette blonde eut la réaction la plus normale du monde. La peur. Le dégoût. Elle avait aussitôt commencé à l’éviter, le laissant seul dans ce monde hypocrite. Elle savait aussi que pour échapper à cette solitude, il entraînait de plus en plus de femmes dans son piège. Johann voulait attirer son attention, essayer de la rendre jalouse pour qu’Elle revienne à lui. Elle est venue, un soir, devant lui. Heureux de La voir et croyant à un miracle, il n’avait pas réfléchi avant de La prendre dans ses bras. Avant de sentir une lame s’enfoncer dans sa chair. Avant de comprendre que son amie d’enfance venait de le poignarder.
C’est fou comme l’esprit agit différemment quand on est aux portes de la mort. Johann voyait tout comme s’il regardait un film. Cette femme le laissant tomber à terre et vidant les placards sur le sol, toutes ses affaires le rejoignant à terre dans un grand fracas, les cris de ses conquêtes en découvrant les cadavres d’animaux, les morceaux corporels de victimes humaines… Il n’entendait plus, encore sous le choc d’avoir été frappé mortellement par Elle. Malgré ce qu’Elle venait de lui faire, il ne pouvait Lui en vouloir, il l’avait mérité. Durant quelques secondes, il avait voulu s’achever lui-même mais son corps ne répondait plus. Il avait mal. Pas là où la lame l’avait transpercé. Il n’avait jamais connu ce sentiment avant. Les jeunes femmes s’enfuyaient en courant de la demeure, Elle restait debout devant lui, attendant le moment où il rendrait son dernier souffle. Perdu dans ses pensées alors que le spectre de la mort s’approchait de lui, il leva ses yeux et croisa le regard de la belle. Il n’y voyait que du mépris et du dégoût. Après l’avoir soutenu pendant deux secondes, elle se détourna et sortit tranquillement, sans porter plus d’attention au mourant. Johann la voyait s’éloigner, le cœur brisé, des larmes perlant sur ses joues. Il voulait L’appeler, La voir revenir. Son bras s’allongea, sa main tenta de La retenir. Il souhaitait au plus profond de son être que tout ceci ne fût qu’un cauchemar et qu’il se réveille dans peu de temps. Son regard dévia sur une glace brisée au sol. Il y voyait la moitié de son visage, ce visage qu’il détestait. Sentant la fin venue, il pensait une dernière fois à cette femme. Cette femme merveilleuse qui avait bercé son enfance avant qu’il ne détruise leur relation. Avant qu’il ne se confesse à Elle. Son esprit agonisant lui reflétait encore les boucles blondes et les yeux verts qui avaient eu raison de lui. Il ne pouvait plus tenir son bras qui tomba sur les éclats de glace. Le noir se fit, toute douleur le quitta et en un ultime souffle, il murmura Son nom. Les ténèbres l’envahirent et il se laissa voguer dans l’ombre, de l’autre côté du miroir.

Ses yeux violets s’ouvrirent doucement sur son nouveau monde. Ses longs cheveux violets attachés reposaient sur le matelas, quelques mèches s’étaient égarées sur son torse. Un rayon de soleil s’échappait des épais rideaux et l’éblouissait. Il se releva lentement, fuyant le rail lumineux. À peine avait-il fait un geste qu’une jeune femme entra dans la pièce, habillée d’une robe noire et d’un tablier blanc. Elle tenait des vêtements pliés dans ses bras et vint les poser au bord du lit en lui souhaitant le bonjour. « Le petit-déjeuner est prêt, Maître Johann » ajouta-t-elle avant de repartir en s’inclinant légèrement. Il n’avait pas réagi, encore à moitié endormi. Après trois minutes de silence, il s’habilla lentement, profitant de cet instant pour étirer chacun de ses membres. Il sentit son ventre réclamer de la nourriture tandis qu’une voix résonnait dans sa tête. Il sourit devant sa glace en se disant que cette voix ressemblait à celle d’un mourant pitoyable. Ce qui le troublait plus, c’est le nom que cette voix murmurait. Un nom de femme. Il lui semblait le connaître mais son estomac le rappela à l’ordre et il se hâta d’enfiler une veste violette sombre avant de sortir et de se diriger vers la salle à manger. Il oublia rapidement ce nom obsédant, le nom de cette blonde qu’il semblait voir dans les traits de ses soubrettes. Ce nom qui sonnait autrefois si doux à son oreille. Ce nom qu’il avait expiré, dans un autre monde. Son nom. Inga.





DERRIÈRE L'ÉCRAN

Natsu
[x] VOTRE PSEUDO : Natsuko, Natsu, Maïko, Vodka... Comme il vous plaira.

[x] QUEL ÂGE AVEZ-VOUS ? 16 balais en septembre

[x] COMMENT TROUVEZ VOUS LE FORUM ? Bien foutu.

[x] COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? Une amie m'en a parlé.

[x] SELON VOUS, UNE AMÉLIORATION DOIT-ELLE ÊTRE APPORTÉE ? SI OUI, LAQUELLE ? Plus de smileys ?

[x] ET CE RÈGLEMENT, L'AVEZ-VOUS LU ? [Validé by Zash]



Dernière édition par Johann L. Honecker le Dim 25 Mar - 21:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zash Mireto

Métamorphe
╬ Chat d'Iriomote ╬
Métamorphe╬ Chat d'Iriomote ╬

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Mer 14 Mar - 14:42

Bienvenue *q* magnifique image, j'adore. Je valide le code /o\

_________________
Que me veux-tu Invité ? Je t'écoutes avec attention... beaucoup d'attention...
Image hébergée par servimg.com]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zash Mireto

Métamorphe
╬ Chat d'Iriomote ╬
Métamorphe╬ Chat d'Iriomote ╬

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Mer 14 Mar - 14:44

Cool == encore un nain touuuuuuuuuuuuuuuut petit que je pourrais écraser par mon mètre 64 mouahahahahah èé tremble vermine *toujours très sympa*

_________________
Que me veux-tu Invité ? Je t'écoutes avec attention... beaucoup d'attention...
Image hébergée par servimg.com]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zash Mireto

Métamorphe
╬ Chat d'Iriomote ╬
Métamorphe╬ Chat d'Iriomote ╬

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Mer 14 Mar - 14:47

èé bon c'est un bon début (j'ai écris deux fois de suite bon 8D)

Je vois que t'a l'air adorable et mignon, rempli de patience de gentillesse 8B

Alors finit cette fiche èé je veux connaitre l'histoire

8P

_________________
Que me veux-tu Invité ? Je t'écoutes avec attention... beaucoup d'attention...
Image hébergée par servimg.com]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johann L. Honecker


avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Dim 25 Mar - 10:42

Voilà! ^o^ Enfin terminé!! Toutes mes excuses pour le retard, on n'a pas une connexion fabuleuse à l'internat >o<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zash Mireto

Métamorphe
╬ Chat d'Iriomote ╬
Métamorphe╬ Chat d'Iriomote ╬

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Dim 25 Mar - 17:32

èé c'est très grave rhalalala allé je lis!!!!

_________________
Que me veux-tu Invité ? Je t'écoutes avec attention... beaucoup d'attention...
Image hébergée par servimg.com]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zash Mireto

Métamorphe
╬ Chat d'Iriomote ╬
Métamorphe╬ Chat d'Iriomote ╬

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Dim 25 Mar - 17:40

Deux léger détails ^^

le premier: il faudrait que tu mettes un avatar

le second: il n'y a pas quand il bascule dans Otherside, il doit toucher son reflet.

/o\ autrement parfait, fait juste ces deux petites choses et t'es validé

_________________
Que me veux-tu Invité ? Je t'écoutes avec attention... beaucoup d'attention...
Image hébergée par servimg.com]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johann L. Honecker


avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Dim 25 Mar - 21:30

J'ai fait le changement, j'espère que ça convient comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zash Mireto

Métamorphe
╬ Chat d'Iriomote ╬
Métamorphe╬ Chat d'Iriomote ╬

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!] Lun 26 Mar - 0:39

Paaaaaaaaaaaaaaaaaaarfaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit.

èé je te valide, fait gaffe aux admins /o\ on mord.

_________________
Que me veux-tu Invité ? Je t'écoutes avec attention... beaucoup d'attention...
Image hébergée par servimg.com]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




En Savoir Plus
MessageSujet: Re: La faim du Duc~ [Enfin fini!!]

Revenir en haut Aller en bas

La faim du Duc~ [Enfin fini!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OtherSide :: Hors Jeu :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit