AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

"Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Lun 23 Jan - 20:56

Mais quel ennui, cette journée! Un job miteux, un salaire à peine correct, et des tas de gens sur qui elle avait put passer ses nerfs. D'ailleurs, elle était déjà virée, pour cause d'avoir planté une petite cuillère dans la jugulaire d'un client impoli qui lui faisait des avances pas très raffinées. Quoi, elle aurait dû se laisser sauter par un type aussi peu subtile pour garder son petit poste de serveuse dans un vieux restaurant mal fréquenté? Même pas en rêve. Lorely avait ses côtés nympho', mais pas avec n'importe qui; elle restait une jeune femme délicate! Ou presque. Mais ce n'est pas le sujet. Après ce long jour peu mouvementé, la jeune gargouille avait décidé de sortir, ce soir. Quitte à ne pas travailler demain, autant s'amuser un peu!
Elle avait repéré ce bar, le Midnight, depuis son arrivée. Et la seule fois où elle y était passée, une bagarre avait éclaté entre elle et une jeune fille assez étrange, un peu illuminée, qui avait semblé angoissée par sa paire d'ailes. En y repensant, elle eu un sourire, ce qui ne l'empêcha pas de se diriger d'un pas certain vers l'entrée de l'établissement. Lorely poussa la porte, et entra, glissant une main dans ses cheveux violacés, jetant son regard sur les tas d'ivrognes déjà présents à cette heure. Vous savez, le moment où il fait nuit-noire dehors, et où personne n'ose s'aventurer dans les rues mal-famées d'Otherside, faiblement éclairées par des lampadaires gentiment disposés le long des trottoirs pavés. Contrairement à toute personne normalement constituée, c'était à cette heure que notre gargouille préférait sortir. Il y avait bien plus d'enjeux à vivre dans un espace temps dangereux, selon elle.

Alors elle s'avançait, de sa démarche féline, allant s'asseoir à une table. Sa veste noire au style victorien lui accordait un air distingué, tout comme la chemise blanche -ouverte sur un beau décolté- au dessous accompagnée d'un serre-taille lacé, contrastant avec le bas de sa tenue composée d'un short noir déchiré et de ses chères rangers abîmées aux pieds. Elle aimait être décalée. Alors que le brouhaha ambiant reprenait, elle sortit un paquet de cigarettes de sa poche, et en glissa une entre ses lèvres. Une voix sembla l'interpeller, elle ramena le baton de cancer entre ses doigts.


_Alors, la demoiselle vadrouille seule le soir? Et qu'est ce qu'elle boit?

Lorely leva la tête, et fit un rapide tour de salle de ses yeux pourpres. Non, il n'y avait visiblement pas d'autre "demoiselle" dans la pièce susceptible de répondre à cette question. Ainsi, elle adressa un de ses sourires faux, ironiques et habituels au barman, et répondit de vive voix sa commande; une bière. Peu commun pour une femme, n'est-ce pas? On apporta le verre mousseux sur sa table, et il n'y eut pas plus de remous dans le bar à son égard. Les hommes fumaient, buvaient, riaient à s'en tordre le cou, et parlaient de cul le plus ouvertement du monde. Des hommes, en fait. La jeune femme porta la boisson à ses lèvres et en avala une gorgée, observant un peu alentours. Ce n'était pas le calme qu'elle était venue chercher. Mais comme toujours, les ennuis ou les occasions se présentaient à elle tôt ou tard. Alors, elle laissait les choses faire, et si rien n'arrivait, elle les provoquait.
Glissant à nouveau sa cigarette dans sa bouche, elle se mit à chercher dans les poches de sa veste, dans l'espoir d'y trouver son cher briquet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Lun 23 Jan - 22:21

J'étais là maintenant depuis presque une heure maintenant... C'était le seul bar de la ville, le Midnight, à l'intérieur on assistait à un rassemblement d'homme se vautrant dans l'alcool, rabâchant le passer et séduisant des femmes en les prenant pour des objets. En fait on ne pouvait même pas appeler ça séduire... Ils fessaient pitiés à voir et j'avais déjà manquer l'embrouille avec quelque uns d'entre eux que j'ignorais maintenant.
Je jouais d'une main avec mon verre de rhum déjà à moitié-vide ou enfin à moitié-plein selon comment on voit la vie, actuellement il était plus vide que plein pour moi. Combien en avais-je déjà bu? Peut-être 4 ou 5 surement, le rhum commençait à piquer les yeux et la chaleur m'envahit doucement... Dans l'autre une roulée qui venait encore de s'éteindre, j'attrape mon briquet sur le bar et la rallume par automatisme.
Un nouvel arrivant, enfin excusez-moi... Une nouvelle arrivant fît son apparition dans le bar, une jeune fille au style un peu rock et à la fois dans un certains sens classe venait de passer la porte. Je l'observa pendant un long moment jusqu'à ce qu'elle atteigne le bar, des cheveux d'un violet claire et plutôt attirant... Un détail retenu pourtant mon attention, des ailes fines et presque transparente dans son dos. Ma curiosité est piquée à vif.

Un des hommes présent dans la salle venait de se lever pour faire une remarque, un de ceux avec qui déjà j'avais eut quelques soucis avant son arrivée, je soupira mais ne bougea pas attendant que l'étrange jeune fille s'installe au bar et commande. Je la vis alors sortir une clope et chercher un briquet dans ses poches... Pas de briquet? Une ouverture pour moi? Pourquoi pas. Je me rapprocha alors d'elle sentant le regard de l'homme sur moi en arrière-plan.

-Bonsoir Mademoiselle, peut-être pourrais-je vous aider avec ça?

Je lui tends mon zippo un sourire accrocher aux lèvres, à vrai dire de prêt elle me semble encore plus mignonne et intrigante... Tandis que j'attends sa réponse, je surveille l'homme du coin de l'oeil qui commence à se lever et à s'approcher de moi. Par sécurité je garde une main à ma ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Mar 24 Jan - 18:49

A peine avait-elle glissé la main dans sa poche qu'un zippo apparut sous ses yeux, tenu par une main masculine à l'avant-bras tatoué. La gargouille leva son regard le long de ce bras, détaillant quelque peu l'homme qui se tenait à côté d'elle. Elle s'était, presque inconsciemment, tournée face à lui, alors qu'il lançait quelques mots pour l'aborder, par une question rhétorique en lui proposant du feu. Malheureusement, Lorely tenait déjà dans sa poche son propre briquet.
Elle laissa un temps après avoir légèrement pivoté face à lui, et lui rendit son sourire, avec la même ironie que précédemment avec le barman, à peu de chose près. Sortant la main de sa poche, elle fit tourner la roulette et après quelques essais, il y eu une flamme, et elle put allumer sa cigarette. Elle rit intérieurement en se disant que si son cher briquet avait rendu l'âme à cet instant précis, elle aurait eu l'air complètement idiote.

Mais ce n'était pas le cas. Ingrate? Détestable? Oui. Et en plus de cela, elle n'avait pas décroché un traître mot. Elle tira une longue bouffée sur sa cigarette, et recracha une volute de fumée, son regard glissant toujours sur l'individu, qu'elle trouvait fort plaisant à regarder. Impolie, par la même occasion? Oui, oui, aussi. Les cheveux du jeune homme étaient d'un rouge sanglant, qui attirait particulièrement sa curiosité; et ses yeux étaient tout aussi spéciaux, mais elle ne se laissa pas le temps de s'y perdre. Sans parler de ce sourire qu'il affichait un peu auparavant, accrocheur, voire dragueur; il avait un peu l'attitude de l'homme à femme, après tout. Elle finit par entrouvrir les lèvres, cette fois ci pour parler.


_Bonsoir, demoiseau. Fit-elle, les yeux rieurs.

Provocante? Encore une fois, oui. Cette marque de politesse désignant les jeunes messieurs n'étant plus d'usage depuis longtemps, cela donnait une certaine ironie à ses mots, perceptible dans sa voix. Et elle ne se doutait en rien de la réaction que le jeune homme pourrait avoir. Le prendrait-il mal? Elle espérait quelque part que non, mais s'il partait simplement sans chercher plus loin, elle se dirait qu'elle n'aura pas perdu grand chose. Elle trouvait intéressant de pousser les autres à une réaction parfois excessive; elle aimait jouer avec les limites, les limites de la décence telles que la société les fixe. Mais elle aimait surtout lorsqu'elle trouvait une répartie à ses pics ironiques, sans grande méchanceté pour la plupart, mais qui pouvaient paraître pour le moins sèches et peu agréables. Elle était curieuse de connaître la réaction de cet homme. Est-il simplement un bel abruti de passage, ou bien vaut-il plus que cela?

Lorely fut quelque peu dérangée dans ses réflexions en voyant l'homme qui l'avait interpelée plus tôt s'approcher d'eux, plus précisément dans le dos du jeune homme à qui elle venait de parler. Il était près, trop près, et un peu ivre sans doute; la gargouille détestait ce genre de types qui tenteraient tout et n'importe quoi pour mettre la première fille venue dans leur lit, en pensant qu'elles sont toutes faciles et ne servent -de toute évidence- qu'à ça. Peut-être n'était-il pas comme tout ces hommes dans le Midnight, peut-être que si; qu'importe, à l'heure actuelle il ne l'intéressait pas. Ainsi, elle se redressa en voyant qu'il allait parler, et le coupa net avant qu'un son ne s'échappe de sa gorge, mais surtout avant qu'il ne pose sa grosse main puant l'alcool et le tabac mouillé sur l'épaule de son interlocuteur actuel.


_Il y a un problème?

Il valait mieux rester courtoise pour le moment, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Mar 24 Jan - 20:06

Une jeune fille de caractère à coup sur, à vrai dire c'est ce que j'aime. Une femme qui se laisse séduire passivement sans même opposer un peu de résistance ne représente aucuns défis ou intérêt à mes yeux, pour moi une femme doit avoir du caractère et savoir le montrer. Son attitude me fit sourire, sa réaction m'avait sur le coup surprit je devais l'avouer mais je ne comptais pas me laisser avoir comme ça. Tout en m'ignorant je la vis sortir de sa poche un briquet avec lequel elle alluma sa cigarette, j'en fis de même avec le mien pour une nouvelle fois rallumer ma roulée. Je vis son regard s'attarder sur moi tandis que je fessais de même continuant de découvrir du regard cette jeune fille qui me semblait... Joueuse? Ou peut-être provocatrice? La suite me le dirait d'elle-même.

"Bonsoir, demoiseau." son expression me fit rire, depuis longtemps je n'avais pas entendu une telle expression enfin à vrai dire je me demande même si on m'avait déjà désigné ainsi. Son attitude me plaisait de plus en plus... C'est le genre de fille qu'on ne croise pas tout les jours avec autant de caractère et de répondant. Au moins cette soirée surement plus intéressante que les précédentes.
Je me retourna alors pour prendre mon verre lorsque je remarqua la présence de l'homme puant l'alcool et la cigarette froide. Un sourire se dessina sur mon visage. Doucement je me lève et me tourne vers lui la jeune fille se retrouvant derrière moi.

-Et l'ami, j'ai pas envie de me prendre la tête ce soir alors je te propose un truc: tu laisses la jeune fille tranquille car comme tu le vois elle est avec moi...

L'homme en face de moi ne répondit même pas, on pouvait se demander dans son état si il était capable de parler, un coup puissant parti de son bras gauche dans la direction de mon visage. Il était lent l'alcool l'avait déjà bien amoché, je fus plus rapide que lui: un coup sec dans le ventre lui coupant le souffle, d'un bras je la rattrapa tandis que de l'autre mains j'appuyais ma dague sur sa gorge un sourire carnassier aux lèvres. J'avais senti pendant un instant la colère et la haine de cette bête resurgir en moi mais j'avais su la refouler et me contrôler:

-Je t'avais prévenu... Maintenant un conseil retourne auprès de tes amis et finis ta soirée tranquillement sans me causer plus de soucis sinon je pourrai vraiment m'énerver.

Je relâche alors la pression sur le cou de l'homme sous le regard de toutes les personnes présentes, d'un geste rapide je ramène la dague à sa place et retourne vers la jeune fille le sourire aux lèvres. Et se rassoit à sa place redemandant un verre de rhum au barman encore surprit.

-Excuse-moi pour ça, mais je ne supporte pas qu'on me dérange et qu'on s'en prenne à une femme, surtout une si jolie femme. Au fait puis-je te demander ton prénom de Gente Demoiselle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Mer 25 Jan - 18:04

L'expression de son visage changea; il rit aux mots de la gargouille qui laissa se dessiner un léger sourire un peu plus sincère sur ses lèvres. Il avait saisi l'ironie, visiblement.
Mais dans l'immédiat elle se focalisait plus sur l'homme qui s'était rapproché d'eux; malgré les paroles préventives sous-entendant qu'il l'avait déjà sous le grappin du jeune homme aux cheveux rouge. Du moins, c'est ainsi qu'elle l'avait perçu! L'individu avait levé un poing ralentis par l'alcool en sa direction, ainsi il ne fut pas difficile pour lui de bloquer le coup et de le placer dans une position inconfortable, une lame sous la gorge.
Tout le bar avait semblé frémir; on avait de nouveau perçu la musique de fond laissée dans le Midnight, puisque les voix s'étaient tues alors qu'il s'était penché avec une rage animale sur le pauvre ivrogne. Lorely avait réprimé un rire; elle ne savait s'il faisait ça dans le but de l'impressionner, mais elle le trouvait bien impulsif. Spontané, c'était en quelques sortes une bonne chose. Elle compris également qu'elle ne devrait pas trop taquiner dans le but de blesser, au risque de s'attirer quelques ennuis, même si elle ne voyait chez lui que très peu de méfiance envers elle.

Le silence se brisa pour laisser place à des chuchottis, alors que l'homme se retournait vers elle sous les regards que n'importe qui aurait jugés pesants. La gargouille, elle, était tout sourire, ne semblant aucunement perturbée par ce remous passager. Alors qu'il se rasseyait pour demander un verre de rhum, elle porta le verre de bière à ses lèvres et en avala une gorgée.


"-Excuse-moi pour ça, mais je ne supporte pas qu'on me dérange et qu'on s'en prenne à une femme, surtout une si jolie femme. Au fait puis-je te demander ton prénom de Gente Demoiselle?"

Un compliment, et une référence directe au langage qu'elle avait utilisé. Bien, bien, il suivait visiblement ses taquineries comme elle aurait put l'entendre! Elle eut un sourire amusé à cette idée, reposant le verre sur le bar, sa cigarette coincée entre ses doigts qui parcouraient le verre sans grand but, juste comme ça, parce qu'elle avait l'habitude d'occuper ses mains en parlant... Comme beaucoup de monde. Alors elle chercha son regard et planta son regard pourpre dans le sien.

_Vous êtes tout pardonné, preux chevalier, et avez noblement gagné par cette preuve de votre courage le droit de connaître mon nom! Elle rit, puis reprit. Lorely. Enchantée.

Elle avait d'abord monté sa phrase de façon ironique et complètement emprunte de plaisanterie, avant de marquer un petit temps d'arrêt après ce rire, pour reprendre sur un ton plus calme mais pas désintéressée ou froid, simplement un peu plus sérieux, peut-être un peu plus chaleureux aussi, mais rien de bien extrême et percevable, après tout la gargouille arborait souvent un air neutre.
Elle lui tendit sa main pour accompagner ses mots, comme si elle voulait qu'il la lui serre, n'ayant pas vraiment pour habitude de rencontrer des gens avec qui engager une discussion réelle, et donc ne sachant pas réellement comment tout ceci se faisait; elle pensa que c'était une marque de politesse? Et après compte, alors que sa main était tendue, elle se rappela les baise-main de l'ancien-temps, et sourit intérieurement à cette idée. Il n'oserait pas pousser le jeu jusque là, n'est ce pas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Jeu 26 Jan - 19:09

J’accueillis mon nouveau verre de rhum avec le sourire, les regards ne me quittaient pas. J'avais apprit à ignorer les regards qui pèsent sur moi, avec le temps on s'y habitus et puis ce n'est pas des alcooliques qui me dérangeront le temps d'un ce soir. Je reporta alors mon attention sur la jeune fille en portant mon verre à mes lèvres en lui souriant.
Elle avait l'air surprise et pensive, était-ce à cause de ce qu'il venait de ce passer? Surement et sa ce comprenait, un jeune homme qui attaque un homme de sang-froid dans un bar sous les yeux de tout le monde sa fait bizarre... Mais bon quand on aime pas être dérangé il faut savoir s'imposer même si avant son arrivée dans ce monde je n'aurais jamais agit comme ça, trop de problèmes. Mais au fond c'était surtout ce nouveau pouvoir en moi qui ravivait certaines facettes de ma personnalité que je n'aime pas...

Suite à ma petite question je vis un sourire se dessinait sur son visage, un point pour moi. Nos yeux se croisèrent alors et finalement et elle se dessina à finalement se présenter à moi. Lorely... Jolie prénom pour une jolie femme. Elle me fit rire, sa manière de parler et de jouer avec moi me charma et me donnais envie de continuer dans son jeux afin de voir jusqu'où cette charmante jeune femme irait.
Elle me tendit alors sa main, on ce serait cru revenue à l'époque où les hommes étaient encore délicats et raffinés avec les femmes. Je déposa mon verre sur le bar et descendit de mon tabouret afin de prendre délicatement sa main dans la mienne et de venir déposer un baiser sur celle-ci en m'inclinant. Je releva alors les yeux vers elle en souriant.

-Moi-même jolie demoiselle, Upsilonn Gioto mais appelez Upsi' c'est plus court. Et je suis heureux de vous avoir impressionner ici même si ce n'était pas mon but.

Je me releva sans quitter son regard et commença à me rouler une cigarette en détournant pendant un moment le regard. Avant de nouveau rapporter mon attention sur elle.

-Je suis désolé si j'ai pu vous surprendre par mon attitude tout à l'heure, mais je suis parfois un peu impulsif... Une part de moi-même que l'on dira "animal".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Jeu 26 Jan - 20:56

Alors qu'il avait son verre de rhum de nouveau rempli, il semblait avoir reposé le tout à la vue de la main tendue de Lorely. Elle le vit descendre de son tabouret, et prendre sa main dans la sienne, avant de se pencher pour y déposer un baiser. Il releva ensuite les yeux, se présentant alors qu'un sourire amusé se dessinait sur son visage, tandis qu'elle réprimait un léger rire. "Upsilonn Gioto", quel nom étrange! Il prononça encore quelques mots dignes du coq qui veut conquérir sa poule, imitant toute la modestie du monde. Oh, bien sûr, ceci n'était que son point de vue. Ce garçon l'amusait, au fond, et l'intriguait un peu aussi. Elle avait seulement hoché la tête en guise de réponse à tout cela, Lorely n'était pas ce qu'on pouvait appeler une grande bavarde, mais gardait le sourire aux lèvres.

Il se releva, et se réinstalla, avant de commencer à rouler une autre cigarette, son regard la quittant un instant. Elle en profita pour tourner un peu la tête, inspirant une nouvelle bouffée de tabac sur sa propre clope, observant les gens. L'ambiance normale semblait être revenue, mais après tout, elle s'en moquait bien.
Il reprit la parole, ce qui ramena le regard de la Gargouille vers lui. Il s'excusa de l'avoir surprise par son attitude, et pretexta le fait d'être parfois impulsif, ajoutant quelques mots en référence à une part de lui même "animale". Deux idées lui vinrent; tout d'abord, l'avait-il bien regardée? Pensait-il nécessaire de s'excuser de violence auprès d'une gargouille? Elle eut un rire un peu plus franc, et répondit aussitôt.


_Ne vous excusez pas pour ça, et puis... L'impulsivité, je peux très bien comprendre ce que c'est. L'envie soudaine de voir le sang couler et la chair s'arracher, tout ça...

Elle ne put réprimer un sourire carnassier, habitude prise en arrivant ici... Ah, les gargouilles et leurs adorables pulsions meurtrières! Elle préféra ne pas y penser, et revint sur la seconde réflexion qu'avaient suscité ses paroles. La part "animale", une référence à sa race? Gabriel, la première personne qu'elle avait put rencontrer lui avait parler de métamorphes à Otherside. Elle n'hésita pas, et reprit avant qu'il ne réagisse à ses mots, pour le moins dérangeants pour toute personne normale.

_Hm, et sinon, vous êtes un métamorphe, n'est-ce pas? D'où cette part animale... Je me trompe?

Elle planta un instant son regard dans le sien, son sourire s'apaisant un peu, attendant patiemment la réponse à sa question qui ressemblait d'ailleurs plus à une affirmation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Ven 27 Jan - 7:12

L'attitude de cette jeune femme me fessait sourire, en apparence belle et à l'air plutôt doux malgré un fort tempérament. Mais au fond, elle était un peu comme moi... Violente, aimant voir le sang couler et surement un peu sadique sur les bords avec son sourire.
Je porta ma cigarette à mes lèvres en réfléchissant, je n'étais pas sur de moi mais cette jeune fille à voir ces ailes était une gargouille. Je n'avais, depuis mon arrivée à OtherSide, entendu que des rumeurs les présentant comme des personnes sadiques et violentes. Ce soir au moins pourrais-je avoir un aperçu de quel type de personne sont les gargouilles, en espérant que Lorely ne soit pas complètement comme on avait décrit ces créatures...

La question qu'elle me posa me fit sourire, "vous êtes un métamorphe?" elle était intelligente et avait tout de suite comprit lorsque j'avais évoqué ma nature bestial. Son regard se fit plus intense envers moi. Elle attendait impatient ma réponse et moi je m'amusais à la faire languir. Bien sur que oui je suis un métamorphe, loup pour être précis, et quand on se présente ainsi les gens ont bien souvent comme image de vous celle du loup-garou de légende. Même si c'est vrai que sur certains points nous nous en rapprochons parfois... Je me décida finalement à lui répondre en souriant dans un nuage de fumée:

-Pour commencer tutoies-moi s'il-te-plaît, j'ai l'impression d'être vieux quand on me parle comme ça. Et pour répondre à ta question oui je suis bien un métamorphe, d'où ma part "animal" comme tu dis. J'ai hérité en arrivant ici du pouvoir de prendre une certaine forme animal...

Je marqua un temps de pause pour boire un coup et faire tomber ma cendre dans le cendrier. Avant de finalement reporter de nouveau mon attention sur la jeune fille lui rendant ce même sourire carnassier qui s'était tout à l'heure dessinait sur son visage.

-Je suis un loup un des seuls de ce monde. Et toi si je ne me trompe pas tu es une gargouille? Je déduis cela à tes ailes et si je m'en tiens aux rumeurs à ton côté que l'on dira "impulsif".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Ven 27 Jan - 18:12

Un sourire se dessina sur le visage du jeune homme. Elle avait visé juste, et pouvait le savoir sans même à attendre sa réponse; cette simple réaction lui avait donné la possibilité d'être sûre de son hypothèse. Recrachant sa fumée, il répondit comme prévu par l'affirmative, et ajouta qu'elle pouvait le tutoyer, sinon il se sentait vieux. Elle hocha un peu la tête, aspirant une nouvelle bouffée sur sa cigarette qui finirait bientôt de se consumer, glissant son ongle pointu sur le mégot pour faire tomber les cendres dans un cendrier. Il l'imita très peu de temps après, buvant par la même occasion une gorgée de son verre, avant de ramener son visage vers elle.
Lorely s'était un peu détournée, s'étant replacée face au bar, portant à son tour son verre à ses lèvres, écoutant en même temps ce qu'il lui disait.
Il l'avait bien identifiée comme une gargouille; bien, il était perspicace! Haha, en même temps avec deux ailes pareilles plantées dans le dos, comment ne pas deviner? Elle reposa le verre et tourna la tête vers lui.


_C'est exact.

Elle ne savait trop que dire, suite à cela, se contentant d'observer ses deux iris bruns auxquels elle trouvait un certain charme. Elle finit par s'échapper un peu de sa rêverie, et sourit, reportant les yeux sur le fond de son verre; elle ne voulait pas que son regard soit un peu trop pesant, et jusqu'ici elle ne l'avait que très peu quitté des yeux. Dévisagé, presque déshabillé du regard (Oh, elle aurait bien aimé~ mais ce n'est qu'une métaphore, n'est ce pas.). Le même sourire aux lèvres, léger, quelque peu artificiel reprit sa place.

_Alors, tu es ici depuis longtemps? Je veux dire, à Otherside.

Elle avait envie de connaître un peu ses impressions sur ce nouveau monde, car elle le découvrait peu à peu, même si elle y habitait déjà. Des expériences extérieures sont toujours bonnes à prendre, c'est ce qu'elle se disait. Ainsi, elle porta sa main vers ses cheveux, ramenant les mèches désordonnées sur son front vers l'arrière, tournant le regard vers lui en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Mar 31 Jan - 13:29

L'attitude de la jeune fille me fît sourire, je l'observais analysant le moindre de ses gestes et réactions selon mes dires et faits. C'est un jeux que j'aime à pratiquer lors de nouvelle rencontre... Les gens peuvent cachés tellement de choses derrière un regard, un mouvement, un sourire ou des paroles mais quand l'on prend le temps de les observait et de comprendre ces gestes alors on en apprend plus sur les personnes sans même parfois que celle-ci ne s'en rendre compte.
Je ne m'étais donc pas trompé, Lorely cette jeune femme était une gargouille comme on peut en croiser dans OtherSide. Je vis son regard revenir se poser sur moi découvrant une nouvelle fois mon corps de ses yeux avant de rapidement le détourné pour le ramener vers son verre. Je souris à sa réaction, au fond je n'étais pas mieux qu'elle, depuis que je l'avais rejoint je n'avais cesser de la "dévorer" du regard enregistrant le moindre petit détail. Je repris finalement la parole après avoir bu un coup en lui souriant:

-Pas vraiment, je suis arrivé depuis quelques temps... Je dirai deux ou trois semaines environ.

Dans l'état actuel des choses j'étais incapable de dire depuis combien de temps j'étais dans ce monde. En posant les pieds ici j'avais complètement perdu ma notion du temps me calant surement sur le rythme jour/nuit auquel je commençai enfin à m'habituer. Le rhum commençant à me monter au cerveau j'enleva ma chemise me retrouvant avec au-dessus un marcel noir découvrant certains de mes tatouages.

-Ce monde est encore pour moi totalement inconnu, je ne sais rien de mon propre environnement. Chaque jour je découvre de nouvelles choses, et tu es ma découverte de la soirée: la première charmante Gargouille que je rencontre!

Je lui souris et tends mon verre pour elle comme pour trinquer avant d'avaler une longue gorgée pour finir le verre et le déposer sur le bar en rigolant. Le rhum est bon, mais le rhum est traître débloquant rire et sourire sans qu'on s'y attende. Je rattrape ma cigarette abandonnée dans le cendrier en la rallumant et me tourne vers la jeune femme:

-A ton tour, parle-moi de toi. Depuis combien de temps es-tu ici?

L'alcool dénoue aussi les langues... Même si au fond l'alcool n'y est pas forcément pour grand chose, sans vouloir l'avouer moi le loup solitaire ce soir je n'ai pas envie de finir la soirée seul comme tout ces hommes qui traînent au bar abusant d'alcool en ruminant entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Sam 4 Fév - 22:53

Il était vrai que les deux n'avaient cessé de poser leurs regards l'un sur l'autre. Lorely quant à elle observait avec attention, mais pas dans le but habituel d'accumuler les informations liées à un quelconque mal-aise chez son interlocuteur, ni même de déceler une faiblesse. Non, elle l'observait parce qu'elle aimait sa gestuelle, parce que sa façon de la toiser ainsi la faisait sourire, et parce que tout ce qu'il était l'intriguait, tout à coup. Elle pensa qu'il devait être la première personne à lui faire un effet pareil, tout du moins à Otherside. En arrivant ici elle n'avait côtoyé que quelques personnes, mais malgré certaines ressemblances, jamais elle n'avait eu envie d'en apprendre autant qu'avec ce loup.
Il affirma être arrivé depuis environ deux ou trois semaines. Il est vrai que le changement plutôt brutal laisse place à un rythme étrange, par la suite. Les jours se succèdent sans grande cohérence, on erre un peu avant de comprendre et puis on recommence.
Il retira alors sa chemise, laissant sur son torse une sorte de marcel noir, découvrant d'autres tatouages qui attirèrent bien vite le regard pourpre de la jeune femme.


-Ce monde est encore pour moi totalement inconnu, je ne sais rien de mon propre environnement. Chaque jour je découvre de nouvelles choses, et tu es ma découverte de la soirée: la première charmante Gargouille que je rencontre!

Elle rit. Bien sûr, quelques mots dragueurs, comme tout homme qui se respecte. Elle prit un faux air exaspéré, puis reprit un peu de son sérieux pour répondre.

_Si je puis me permettre un conseil, fais attention, toutes les Gargouilles ne sont pas "charmantes" comme tu le dis. Je pense être sûrement une des plus discrètes, et encore...

Il récupéra sa cigarette, ajoutant une question entre temps, demandant depuis combien de temps elle était là. Lorely prit un air pensif et tira une dernière fois sur sa cigarette dont elle écrasa le mégot dans le cendrier, puis souffla sa fumée avant de répondre, le regard toujours viré vers lui, appuyant un peu son coude sur le bar, et sa tête sur sa main.

_Je dirais... Peut-être un mois. Le nécessaire pour avoir parcouru quelques endroits de la ville, et trouvé un appartement.

Lorely tendit un peu son autre bras, approchant avec curiosité sa main du cou tatoué du garçon, tout en parlant. Elle lui lança un sourire, et glissa le bout de ses doigts sur les contours du tatouage, qu'elle cernait du regard suite au passage de sa main.
Elle se demandait comment il interprèterait son geste, après tout cela pouvait être déplacé, mais elle n'avait que faire de la bienséance, même si elle appréciait parfois de suivre ce qu'on appelle les "bonnes manières" pour tromper son entourage. Mais avec Upsi', elle sentait qu'elle n'en avait pas réellement besoin. Elle sentait surtout une attractivité plus ou moins démesurée qu'elle se cachait encore; mais elle, tout comme son compagnon, ne comptait sûrement pas terminer la nuit seule dans des draps froids.

Elle se dit alors qu'il serait bon de justifier son geste autrement que par un "j'en avais envie", et ramena son bras gauche pour se redresser, et enlever sa veste à son tour, pour relever quelque peu la manche de sa chemise, et enfin dénouer un bracelet de cuir autour de son poignet. Elle ramena sa main à plat sur le comptoir et la glissa sous les yeux du métamorphe, présentant par ce geste son propre tatouage; qui n'était autre qu'un bracelet de ronces.


_Je vois que nous partageons certaines "passions". Haha~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Dim 5 Fév - 21:21

Sa remarque me fit sourire, c'est vrai que en ce monde je ne ferai surement pas que des rencontres vraiment agréable, ma première rencontre dans la forêt n'avait pas du tout été agréable... Ce souvenir me tira une grimace, cet ours resterait surement jusqu'à longtemps ma rencontre la plus désagréable.
La jeune femme était arrivée dans ce monde quelques peut avant moi, pourtant elle avait déjà sut s'installer et trouver un appartement en ville... Je nota l'information dans un coin de ma tête, point positif. Je remarqua alors que son regard s'était posé sur les divers tatouages parsemant mon corps.

-Hum... Je pourrai donc compter sur toi pour m'aider à découvrir la ville et les bon coin?

Un sourire se dessina sur mon visage mais laissa rapidement place à la surprise, sa main vint se posée dans mon cou dessinant les contours de tatouage représentant un lotus. Au contact de sa main un long frisson me parcourut tout le corps, sur son visage dessina un sourire joueur, quand elle finit de jouer je lui souris à mon tour. La voir jouée ainsi me plaisais, son attitude quelque peu provocante et joueuse avait su me charmé. Au contraire des autres femmes elle était sur d'elle n'hésitant pas à jouer avec moi sans aucunes craintes de ma réaction. Au fond, partagerait-elle la même idée que moi? A voir...
Je la vis alors posée son bras sur le bar et découvrir son poignet en laissant apparaître un magnifique tatouage: un bracelet de ronce finement détaillé.

-Je remarque aussi cela, pour moi chacun de ces tatouages à une signification précise à mes yeux... Ils ont tous leurs histoires.

J'écrasa alors à mon tour mon mégot de cigarette détournant rapidement le regard, certains souvenirs font et feront toujours mal quand on y repensera c'est ainsi... Je remis alors ma chemise et me tourna vers elle en souriant.

-Sa te dit qu'on bouge? On va dire qu'avec l'alcool que j'ai avalé ce soir il commence à faire chaud ici pour moi. Tu pourrais peut-être me montrer un coin tranquille en ville que tu connais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Mar 7 Fév - 20:15

Il sembla demander si elle pourrait lui faire visiter quelques endroits de la ville, question par laquelle elle répondit simplement d'un hochement de tête par l'affirmative. Au contact de ses doigts dans son cou, Lorely avait pu percevoir un frisson sur sa peau, très léger, ce qui lui arracha un sourire. Il avait par la suite bien vu le tatouage de la gargouille et avait affirmé également que chacun de ses tatouages portaient une signification, une histoire. Un peu intriguée, elle avait à nouveau glissé le regard sur son corps, dans le but de chercher les symboliques de ces dessins, s'imaginant des choses et d'autres, tandis qu'elle remettait son bracelet et rabattait sa chemise. Elle sourit par la suite, répondant à Upsi car en effet, elle partageait son avis concernant ces modifications corporelles, chacune doit être réfléchie et, à son sens, doit porter une signification personnelle, en plus de son point de vue esthétique.

_C'est vrai, un tatouage doit être choisis minutieusement, il est une marque du vécu, souvent...

Il écrasa son mégot. Les verres étaient terminés, les cigarettes de même, et l'ambiance de ce bar ne convenait plus pour que cette nouvelle rencontre évolue convenablement! Ainsi, Lorely pensait déjà à proposer de partir, mais Upsilonn fut plus rapide qu'elle, et remit sa chemise, alors qu'elle lisait sur son visage l'expression étrange qu'on pouvait déceler quand une personne ressasse de sales souvenirs... Elle se sentit quelque peu coupable, sur le moment, ce n'était pas un très bon point pour une rencontre de ce type, mais après tout il semblait être un peu sorti de ses pensées, et elle préféra ne pas les lui rappeler maintenant, ce serait un nouveau mauvais point! Alors, elle le suivit dans son mouvement, remettant à son tour sa veste pour descendre du tabouret, déposant les quelques pièces nécessaires à payer sa boisson, et se dirigea vers la porte.

Il y eu comme un baissement de ton dans la pièce, les rires se faisant plus discrets pour certains groupes de personnes qui lancèrent quelque regards sur les jeunes gens qui s'apprêtaient à partir.
La gargouille, qui avait prit un peu d'avance, poussa la porte et s'y appuya légèrement, croisant les bras sous sa poitrine tout en retenant la porte d'un léger déhanché, attendant que le métamorphe la rejoigne, souriant avec son même regard rieur braqué sur lui. Elle se demandait bien où ils pourraient aller, l'emmener chez elle serait sans doute beaucoup trop direct -elle eut un rire intérieur à cette pensée- et puis, il y avait de jolies choses à voir, en ville... Les marchés de nuit? Ouais, c'est joli, mais, un peu trop de monde à son goût, et trop d'enfants surtout... Un parc? Non, il n'y a rien à voir... Après un petit temps elle se rappela être passée sur un pont, il y a de ça une ou deux semaines; pas bien grand mais qui était là pour enjamber un fleuve qui passait pas loin des frontières de la ville. Il leur faudrait peut-être marcher un petit moment, mais au moins ils pourraient se poser tranquillement sur les barrières à regarder le reflet des étoiles dans l'eau, sans grand bruit pour les déranger, à cette distance du centre-ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Jeu 16 Fév - 19:41

Cette jeune fille me plaisait vraiment, sa manière de penser proche de la mienne, son attitude et son visage... Beaucoup de chose chez elle m'attirait me poussant à en apprendre plus sur cette belle gargouille. La jeune fille se leva en me souriant et se dirigea vers la sortie, je me lança à sa suite un sourire presque nié accrocher aux lèvres. Elle était là appuyée sur la porte du bar à m'attendre un sourire et un regard joueur sur le visage, les mains placés sous sa poitrine la mettant en avant. Elle était vraiment... Attirante et charmante, il n'y avait pas d'autres mots.
Alors que nous quittions le bar le silence de mort prit place, je sentais sur moi de nombreux regard que je tenta en vain d'ignorer pour ne pas perdre mon calme. Une bande d'ivrogne enviant le bonheur des autres et se vautrant dans leurs malheur sans essayer de s'en sortir... C'est ce dont je me persuadais pour ne pas me retourner sur eux et tous les incendiais.

-Allez jolie Gargouille, allons respirer l'air frais de la ville et abandonnons-ici les jaloux.

Les hommes sont parfois tellement désespèrent... Mais les hommes sont faibles et perfectibles, ont ne peut leurs en vouloir.
Je marchais donc dans les rues de cette ville nouvelle pour moi me surprenant à chaque instant par sa fantaisie et ces étranges personnes marchant sur les pavés. Je me tourna alors vers Lorely qui avait l'air perdue dans ses pensées.

-Alors as-tu une idée d'un endroit que tu voudrais me faire découvrir? Car je commence à avoir un peu mal aux jambes, l'alcool me rend encore plus feignant que je ne le suis déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Dim 19 Fév - 11:19

Plus elle l'observait, plus ce petit jeu de regard entre eux lui plaisait. Sa gestuelle, bien que quelque peu effacée par les vapeurs de l'alcool, son sourire particulièrement étrange à l'instant où elle le regardait, et puis... Elle ne savait pas vraiment, une sensation, ça ne s'expliquait pas. Lorely avait pour habitude de tout jouer au feeling, elle vivait comme les gens d'aujourd'hui parient, de façon spontanée, et risquée. Elle préférait cela à la vie bien rangée de tout le monde, sans risques, où on s'enfonce dans le quotidien sans jamais faire d'écart dans ses habitudes. Cette vie là la répugnait, purement et simplement, elle ne supporterait jamais de vivre toujours de la même façon! Heureusement pour elle, en Otherside, les dangers et les rebondissements n'étaient pas ce qu'il manquait...

Ainsi, il la rejoignit à la porte tandis que les regards coulaient toujours sur eux. Il lui lança une dernière phrase avant qu'ils ne sortent côte à côté, par laquelle elle répondit d'un léger rire, toisant une dernière fois les hommes ivres du bar, qui, eux, rentreraient sans aucun doute tout seul ce soir.
La nuit tombée, les pavés éclairés par la lueur jaune des lampadaires, et leurs pas qui résonnaient. Alors qu'elle réfléchissait sur l'endroit où elle pourrait l'emmener, la voix du métamorphe retentit de nouveau, et la fit sortir un peu de ses pensées. Elle leva le regard vers lui.


-Alors as-tu une idée d'un endroit que tu voudrais me faire découvrir? Car je commence à avoir un peu mal aux jambes, l'alcool me rend encore plus feignant que je ne le suis déjà...

Visiblement, marcher jusqu'à ce petit pont ne serait pas pour ce soir...! Elle réfléchit un instant, jetant rapidement son regard aux alentours. Finalement, peut-être qu'un parc ou un jardin n'est pas une si mauvaise idée. Elle lui sourit un peu, et attrapa sa main, marchant un peu plus vite, le regardant alors par dessus son épaule.

_Je crois que j'ai une idée. Allez, viens, plus vite on y sera, plus vite tu pourras reposer tes jambes d'homme ivre!

Elle eut un rire taquin, continuant de le tirer un peu à son rythme. Elle ne savait pas trop quelle serait sa réaction, il fallait dire que la gargouille avait été un peu brusque sur ce coup là, il ne devait pas vraiment s'attendre au changement entre son air pensif et sa marche dynamique qui l'entraînait.
Une fois le quartier du Midnight dépassé, et quelques rues empruntées, ils ne tarderaient pas à voir les grilles d'un espèce de jardin public. Elle ne savait pas vraiment s'il était ouvert la nuit, mais, tant pis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Upsilonn Gioto

Métamorphe Canin
The Crazy Wolf

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Sam 25 Fév - 14:53

Quand elle prit ma main ce fût pendant un instant la surprise qui s'empara de moi, je ne savais pas vraiment quoi faire sur ce coup j'étais quelques peu désemparé... Mais au final je choisis la plus logique et simple des solutions: gardais ma main dans la sienne. Sa ne me gênait pas, ce contact avec elle me plaisais. Je le ne la connaissais que depuis quelques heures à peine mais bizarrement je me sentais bien avec elle. Je la suivais au rythme qu'elle voulait me laissant faire et guider comme un enfant en la regardant le sourire aux lèves. OtherSide n'était pas un monde si terrible que ça, la preuve on pouvait y faire des rencontres comment dire... Plaisante? Ce mot pourrait convenir et évolué avec le temps. Lorely était la deuxième personne que je rencontrai dans ce monde.
Le sourire et le rire de cette jeune fille me fessait du bien. J'avais l'impression que la dernière fois que j'avais vu une personne rire avec moi et me sourire remonter à une éternité. Dans notre course rapide je dis entre deux foulées:

-Pff... Il m'en faut plus que ça pour être ivre jeune fille, je suis seulement joyeux on dira et feignant de nature.

Nos pas nous menèrent finalement devant la grille d'un parc, visiblement le parc était fermé la nuit... Dommage, mais ce n'est pas ce qui m'arrêterai ce soir. Je me tourna vers la jeune fille lui adressant un sourire joueur:

-Vu que la porte est fermée nous n'avons pas le choix. A toi de me montrer comment tu voles, on se retrouve de l'autre côté!

Mon regard se posa alors sur la grille, elle n'était pas spécialement haute environ deux mètres voir un peu plus. Rien de bien haut pour un métamorphe... Je me rapprocha un peu, pris un certain appui sur mes jambes et en me concentrant bondit d'un seul coup passant par-dessus la grille retombant sans problème au sol sur mes jambes en rigolant. Une nouvelle fois je me surprenais moi-même. Je regarda alors la belle Gargouille toujours derrière la grille.

-Alors faut-il que je vienne te chercher ou tu me rejoins par toi-même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~] Jeu 1 Mar - 20:33

Elle rit à ses paroles, vantardise habituelle de l'homme, puis le tira toujours vers ce parc. Ils s'arrêtèrent devant, la jeune femme reprit son souffle tout en l'écoutant. Visiblement, comme elle le pensait, c'était fermé la nuit. Mais ce n'était pas ce qui l'empêcherait d'entrer, certainement pas! Et visiblement, Upsilonn était de son avis. Elle eut un sourire, satisfait et amusé, puis l'observa; il semblait avoir une idée. En effet, il prit appuit sur ses jambes et d'un saut puissant, se projeta de l'autre côté de la grille.
Alors que le méta' passait au dessus du portail de fer, elle l'avait suivi des yeux, et resta quelques instants le regard planté au ciel. La nuit était noire, assez sombre, les nuages passaient dans le ciel poussés par la légère brise qui flottait dans l'air. La seule chose qui éclairait le parc semblait être la ligne de lampadaires des rues d'à côté, et la Lune lorsqu'elle n'était pas cachée par les dits nuages, et avait l'occasion de baigner l'atmosphère de sa lueur laiteuse.


-Alors faut-il que je vienne te chercher ou tu me rejoins par toi-même?

La gargouille sortit un peu de sa contemplation. Son regard pourpre se posa à nouveau sur le métamorphe, et elle tira la langue pour toute réponse à sa provocation, un rictus collé aux lèvres.
Dépliant ses ailes de pierre, elle les dégourdit légèrement, puis, observa la grille, et sauta à son tour, en prenant un appui sur le sol. Elle resta en suspension quelques instants au dessus des tiges de fer que constituait la grille, posant les pieds délicatement sur les pics -qui semblaient plus décoratifs que dangereux- disposés sur leur dessus. Ses ailes la stabilisaient simplement, battant à peine l'air en envoyant quelques minuscules bourrasques vers le sol.
Elle inspira, puis se laissa redescendre, pile face au loup, à à peine quelques centimètres de distance. Lorely souriait toujours, un air de défi inexpliqué sur le visage, les ailes toujours dépliées dans son dos.


_Et maintenant, que fait-on, louveteau? Souffla-t-elle, insistant particulièrement sur ce dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




En Savoir Plus
MessageSujet: Re: "Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~]

Revenir en haut Aller en bas

"Quelle importance de choquer ceux que l'on méprise? Serait-ce qu'on ne les méprise pas tellement? Au fond, la provocation est une approbation." [PV: Upsilonn~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OtherSide :: Coin Détente :: Rp fini-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit