AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester] Mar 17 Jan - 11:18

Enfin. Enfin tout était revenu à la normale, ou presque. Après son arrivée, Lorely avait finalement pu se trouver un logement en ville, et effectuer quelques petits boulots plus ou moins minables qui lui avaient permis de vivre jusqu'à aujourd'hui, à Otherside. Mais après ces quelques jours sans grand repos, il lui fallait quelques instants de calme. Elle avait eut le temps d'explorer plus ou moins la ville, mais n'en était jamais réellement sortie. La gargouille avait déjà aperçu la forêt, et s'était promis d'y faire un tour dès qu'il lui serait possible. Et ce fut ce matin, lorsque la ville dormait encore, qu'elle avait décidé de programmer sa balade.
Il devait être aux alentours de cinq heures du matin, l'heure où tout est encore sombre, mais où le soleil dessine une ligne dorée au bas du ciel. Ainsi, elle était sortie de ce qu'elle pouvait désormais appeler "chez elle", habillée d'un corset noir laissant ses ailes à l'air libre, et d'un vieux jean qui semblait assez usé, parfois troué, accompagnant à ses pieds une paire d'imitations de rangers. Décalé? Oui, bien sûr, et elle adorait cet effet grunge sur ses vêtements, réhaussés d'une pointe d'élégance avec les laçages du corset.

Bref, elle avait simplement prit son envol, enveloppée dans le voile noir discret de la nuit qui s'évaporait peu à peu, pour survoler la forêt qu'elle avait déjà repérée auparavant. Le souffle frais du vent balayait ses cheveux, et ses ailes battaient en douceur dans son dos pour la maintenir en l'air. Sous elle, des tas d'arbres, qui semblaient tous se ressembler, et pourtant, au milieu d'eux, se dessina bientôt un long trait bleuté, qui semblait écarter la végétation de quelques mètres. Lorely se laissa descendre lentement et posa les pieds au sol. L'herbe était légèrement brillante, visiblement humide de la rosée du matin. La lueur du jour pointait bientôt le bout de son nez, et donnait un air étrange à cet endroit, baigné d'une lumière orangée par endroit, et encore bleutée par d'autres.
La jeune femme échappa un soupire. Elle se pensait seule, loin de tout, et cela l'apaisait. Repliant ses ailes, elle s'approcha doucement de la rivière, qui émettait un doux bruit de ruissellement. Quelques oiseaux étaient déjà éveillés, et piaillaient par moment, mais à part eux, le silence. Une odeur d'humidité fraîche flottait encore dans l'air, mêlée à celle des arbres qui rappelait une saison déjà passée; l'automne.
Elle s'assit simplement au bord de l'eau, en tailleur, et laissa le temps passer, appréciant le calme ambiant. Une gargouille, capable de calme? Oui, cela était possible, lorsque aucune proie ne passait à proximité, et lorsque la fatigue des jours passés à se débattre pour se créer une place rendait l'esprit saturé.

Ainsi, elle attendait. Quoi? Elle n'aurait su le dire. Que son état de haine et de rage habituel reprenne le dessus et l'oblige à aller chasser quelques animaux dans les bois, sans doute. Fermant les yeux, Lorely se laissa glisser sur le côté, s'allongeant tout près de la rivière, le visage posé dans l'herbe mouillée. Elle pouvait sentir les frissons monter de ses épaules à sa nuque, et comme peu de personne, elle trouvait le froid agréable. Tendant un peu la main, elle laissa glisser ses doigts à la surface de l'eau claire.
De loin, elle aurait sans doute eu l'air d'un cadavre frais, du à sa presque-immobilité.



Dernière édition par Lorely Torn le Dim 22 Jan - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester] Sam 21 Jan - 11:45

    Drake s'était levé tôt aujourd'hui. Il n'arrivait pas à dormir à cause de ses visions de l'avenir. Quelle connerie ce don ! Mais bon s'était tout de même celui-là qui lui permettait de vivre sereinement dans Otherside. Une citée pas comme les autres ... Une ville où le blanc et le noir s'affronte depuis des décennies. C'est un lieu où tous les maux de l'humanité ce rassemble en un même lieu et il est impossible d'en sortir. En gros c'est quasiment l'enfer ... Condamné à vivre avec des monstres et des fous. Enfin parfois, il arrive à Drake de rencontrer de bonnes personnes, fort heureusement. Cela fait déjà plusieurs années qu'il se trouve dans cette ville. Contrairement à d'autres, il a réussi à s'en sortir et à gravir l'échelle sociale. Il fait partit d'un cadre assez réservé et se retrouve souvent en compagnie des gens du Gouvernement. Bon après cela ne veut rien dire, car ils les voient le plus souvent pour son travaille. Le soleil n'était pas encore debout en se début de matinée. Et Winchester avait envie de se dégourdir les ailes aujourd'hui. L'air était tout de même frais et le ciel nuageux. Une aubaine pour lui, car les nuages masquerait son énorme silhouette. Enfin il allait tout de même la diminuer, car il risquerait de détruire le paysage aux alentours avec sa force gargantuesque.

    Il prit son envole et se fut l'apothéose. Enfin libre !!!! Pouvant voler à son gré et reprendre goût à sa véritable forme. C'est pas qu'il n'aimait pas son enveloppe charnelle, mais bon dans de telles circonstances on préfère toujours être soi même qu'une fausse image. Winchester n'avait pourtant pas à se plaindre. Son corps d'humain était lié à ses traits de Dragon et il était tout de même un charmant jeune homme. Donc il pouvait aborder la vie bien plus facilement, que s'il détestait sa propre image. Voguant à travers les nuages, il s'amusait à choir de plusieurs centaines de mètres vers la terre avant de repartir à toutes envolées vers le ciel. Il aimait la sensation que lui procurait le vent sur ses écailles. S'il n'avait pas si peur de se faire tuer pour une autre race, il se laisserait aller à quelques sentiments de pyromanie, mais bon Otherside ne pardonnait pas. Une seule et unique erreur et vous pouviez, vous retrouvez mort.

    Notre Dragon volait à travers les bois et les nuages, avant d'apercevoir une silhouette sur le sol. Elle était couchée dans l'herbe à quelques mètres de la rivière. La vision d'un Dragon ne laissait jamais à désirer. Il était sûr de ce qu'il avait vue et cette masse laissait s'échapper de la chaleur humaine. Elle était donc vivante, prudence était mère de sûreté. Il se posa à quelques mètres dans son angle mort et reprit sa forme humaine. Il ferait abstraction de son pouvoir au premier contacte. Il ne voulait surtout pas savoir ce qu'allait devenir cette chose. Il s'approcha d'elle d'un pas lent. Il était sûr de ce qu'il faisait, car elle était belle et bien seule dans ces bois. Qui n'a jamais servit d'appât pour attirer sa proie dans une embuscade ? Les vampires et les métamorphes étaient très doués pour cela. Winchester était prêt à combattre, il avait déjà ses armes à porter de main. Il s'approcha encore plus prêt et interpella la jeune femme à quelques mètres de distance. Il ne voulait pas trop l'approcher, surtout si elle ne faisait pas partie de sa race. C'est en étant si méfiant que notre jeune homme réussit à survivre jusqu'ici, alors pourquoi changer ses habitudes ?


    Mademoiselle vous allez bien ? Vous êtes blessées ? Dit-il assez fort pour que la personne puisse l'entendre distinctement. Il savait qu'elle n'était pas un cadavre, mais il préférait faire semblant de ne pas savoir. La ruse ... Un atout qu'il adorait utiliser ... Surtout pour berner l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Lorely Torn

Gargouille

avatar

En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester] Lun 23 Jan - 15:53

Tant de calme et de sérénité, c'en était un peu trop. Lorely n'avait pas pour habitude, depuis son arrivée ici, de sentir un tel apaisement. Mais il ne lui était étrangement pas aussi agréable qu'elle aurait pu le croire. Ce presque-silence ambiant commençait à faire bourdonner ses tympans, et bouillir le sang dans ses veines. Elle avait envie de faire quelque chose, quelque chose de fou ou de téméraire, sans savoir quoi. Frustrant, n'est-ce pas.
Pourtant, un bruit étranger la fit sursauter, et sortir de ses pensées. Quelque chose d'assez lourd s'était posé derrière elle, assez loin mais assez près pour qu'elle ai pu le percevoir. Une voix s'éleva alors, masculine, visiblement prudente, pour lui demander si elle allait bien, si elle était blessée. La gargouille se rappela alors du fait qu'elle était allongée en pleine forêt, sans bouger. Cela pouvait sans doute paraître étrange, suspect, au point de pouvoir ressembler à un piège pour les plus paranoïaques d'Otherside. Elle eut un sourire. Ce jeune-homme avait raison, ici, il fallait être prudent.

Ainsi, la jeune femme s'appuya sur ses bras pour se redresser. Elle se tenait assise, de dos, sans tourner le regard vers lui d'abord. Elle agita un peu ses ailes rocheuses, comme pour les dégourdir. Elle se demandait comment agir, son instinct nouveau lui criant de se retourner vivement pour attaquer, et repeindre l'herbe fraîche de sang chaud. Mais était-ce là une solution? Elle opta pour plus de subtilité. Après tout, jouer un peu avec sa proie et évaluer ses capacités au préalable n'était pas une mauvaise idée, et éviterai sans doute bien des blessures. Sur cette réflexion, elle se leva finalement, sans décrocher un mot.

Lorely se retourna finalement. Elle glissa une main dans ses cheveux violacés, et posa son regard pourpre sur l'individu. Fin, portant une longue crinière brune, il semblait sorti d'un autre siècle, à première vue. Un sourire s'accrochait aux lèvres de la gargouille sans raison apparente. Ce sourire froid, moqueur, terriblement ironique, qui lui était si commun aujourd'hui. Elle ne parla pas, et ne fit rien de plus que se tenir face à lui, séparée par plusieurs mètres qu'il avait dû calculer par prudence, par crainte du danger, sans doute.
Alors, elle garda ses yeux rouges braqués sur lui. Son pouvoir qu'elle ne canalisait pas encore complètement laissa courir sur le jeune homme quelques frissons, comme ceux qui surviennent lorsqu'on vous griffe la peau. Le contrôle de la douleur; quel étrange don n'est-ce pas? Il devrait sans doute deviner que ces sensations étranges, anormales émaneraient d'elle, mais peut-être pas. Après tout, ce n'étaient que des picotements peu perceptibles pour le moment, comme lorsqu'on a un membre engourdi après s'être appuyé dessus trop longtemps jusqu'à perturber la circulation du sang. Lorely n'avait pas de pouvoir là dessus; elle était illusioniste jusque dans son pouvoir, qui consistait à faire croire à la douleur. Elle y trouvait étrangement quelque chose de poétique. Tordue? Un peu.
Et elle resta là, finissant par plonger son regard dans le sien, se décidant finalement à amorcer quelques pas en sa direction, la sensation de picotements désagréables s'amplifiant sans doute à mesure qu'elle avançait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester] Sam 28 Jan - 15:41

    Drake était à quelques mètres de la jeune femme. Elle semblait allongée sur le sol, il s'approcha encore un peu plus prêt. Toujours pas de mouvements, pas de piège, pas d'embuscade, tant mieux ... Il regarda tout même autour de lui, ses sens étaient complétements aux aguets. Personne ne pourrait briser son armure invisible ! Il n'avait pas survécu jusqu'à présent pour rien ... Il fit encore deux pas en avant. La demoiselle était à porter de tir, un tir qui serait fatale pour celle-ci. A cet distance, il lui était impossible de louper sa proie. Enfin il n'était certainement pas là pour se nourrir ou faire couler le sang. Avec son grand statut, puis son comportement habituel, Drake était plus tôt quelqu'un de calme et de très poser. Attention il n'était pas du tout naïf et savait également faire preuve de ruse. La femme se mit à bouger et se redressa. Elle secoua ses ailes de pierres ... Avec l'âge on arrive à faire la différence entre les ailes d'un ange et d'une gargouille. Tsch ... Winchester n'aimait pas trop cette race et encore moins celle des démons. Ils étaient imprévisibles et vivaient que pour la destruction. Cela eut pour effet de le mettre encore plus sur ses gardes, car sous ses traits angéliques la jeune femme pouvait lui tranchée la gorge à la moindre seconde et tout cela juste pour avoir fait coulé du sang. Mais cela ne risquerait pas d'arriver, notre jeune héros sera prévenu bien avant la moindre de ses mouvements. C'est même grâce à ce don qu'il est toujours en vie. Il l'utilisait comme bon lui semble et cela lui valut même de toucher un haut revenu pour ses facultés. Mais ne nous laissons pas trop distraire !

    La gargouille se leva et tourna son regard en direction de notre héros. Il était froid et un sourire moqueur se lisait sur son visage. Elle passa sa main dans les cheveux et plongea son regard rougeâtre. Il sentit directement des picotements sur la peau. Il n'avait pas peur et n'était pas stresser, il y avait autre chose, mais pour l'instant il ne pouvait pas savoir de quoi il s'agissait. La chose fit encore quelques pas vers lui. Il aurait préféré ne pas avoir à la rencontrer ... Dommage aujourd'hui n'était pas son jour de chance. Il aurait mieux dû rester au lit sur ce coup, mais bon son don ne lui avait point permis. Il faisait toujours des cauchemars et cela avait pour don de le sortir de son sommeil. La nuit ses facultés étaient encore plus grandes qu'éveillé ! Drake était de marbre, aucune expression, aucune posture. Il était là, debout, devant la jeune femme. Il ne l'avait jamais vue auparavant, sûrement une venue ressente ... Cela rajoutait un brin de dangerosité à sa situation, mais il restait tout de même serein. Il avait les mains en poche et avança également à sa rencontre. Il s'arrêta à deux longueurs de bras d'elle. Elle semblait plus petite que lui ... enfin ce n'était qu'une impression.


    Je vois que vous allez bien, enfin en quelques sortes ... Je suis Drake Winchester ...


    Pas la peine de mentir dans ce monde ... On finit toujours par retrouver un visage ou un nom dans une ville qui tourne en rond et sans fin. A Otherside, on retrouve toujours quelqu'un que ce soit les pieds en avant ou sur ceux-ci. Cette ville était délimitée par une frontière invisible et il était impossible de la quitter. Une fois dans son sein, on y était pour l'éternité. C'était une très belle phrase, qui ne s'accomplissait pas pour tout le monde. Car dans cette citée règne le mal et le ténèbres ... Il y a plus de morts que de naissances et notre jeune héros ne fera pas parti de cette liste aujourd'hui. Son heure n'était pas encore arrivée ! Il en était sûr ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester]

Revenir en haut Aller en bas

Il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... "Il parait". [PV: Drake Winchester]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OtherSide :: Coin Détente :: Rp fini-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit